• marieclairegolfier

Homo et hétéro-sexualité

Dernière mise à jour : 9 avr.

Qu'une personne soit homosexuelle ou hétérosexuelle, la nécessité de consulter un psy ne tient pas directement au fait d'être homo ou hétéro et que ce soit un problème, mais aux limites et aux conflits rencontrés dans la relation avec un Autre que soi, et au fait de ne pas pouvoir vivre comme la personne souhaite.

Peu importe le choix d'un conjoint de l'autre sexe ou du même sexe, chaque personne peut avoir besoin de faire le point sur son histoire, de s'affranchir de certains liens parentaux, familiaux, fraternels, qui font limite et qui pèsent indirectement sur la relation de couple actuelle.

Travailler sur la déception, les représentations négatives, les attentes blessées, les difficultés d'identification, l'idéalisation et la haine, à l'égard de l'une ou l'autre figure parentale concerne aussi bien un sujet homo qu'hétéro-sexuel ; Pour chaque sujet, il s'agit d'élaborer et d'apaiser les zones douloureuses, pour que la relation à l'Autre, quel que soit son sexe, puisse être investie comme potentiellement porteuse de transformation, d'évolution, d'à-venir commun.

La psychanalyse peut ainsi contribuer à diminuer les angoisses des sujets, à trouver une meilleure distance affective à l'Autre, à réduire l'hostilité ou les griefs qui peuvent exister à l'égard de l'un ou l'autre sexe, à améliorer les possibilités de sublimations dans la vie de chacun.


Photo de Craig Adderley provenant de Pexels


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout