• marieclairegolfier

"J'ai peur de m'engager..."

Il est possible de venir consulter en thérapie pour des difficultés d'engagement dans la vie amoureuse. Bien souvent, les personnes disent n'avoir aucune difficulté dans leur travail pour prendre des décisions, arbitrer, couper dans le vif si nécessaire, par contre il n'en va pas de même côté coeur. Pourquoi ? Certainement parce que les enjeux professionnels sont très différents des enjeux affectifs qui se cachent derrière l'engagement... Que signifient l'engagement et la peur de celui-ci, pour une personne ? A quel sujet résonne-t-elle le plus : "achat immobilier", "pacs/mariage", "famille et enfants" ? A quel moment l'engagement attendu arrive-t-il dans la vie : jeune adulte, adulte ayant déjà connu le mariage, adulte célibataire de longue durée, etc. ? L'engagement n'aura en effet pas la même signification pour les uns et les autres.

S'engager signifie accepter de prendre une route, une seule, et pas plusieurs en simultané ; s'engager signifie renoncer à l'avant pour envisager l'à-venir ; s'engager signifie de faire certains deuils propres à chaque histoire de vie (des idéaux, des peurs anciennes, un certain statut, etc.) Alors devant ce "pas", il est compréhensible de parfois hésiter, mais pour combien de temps ?

L'engagement s'inscrit dans une temporalité en effet : l'hésitation ressentie au départ pouvait susciter une certaine compréhension de la part du conjoint, mais le temps passant, la peur va être interprétée autrement... comme une résistance, certes passive, mais une résistance quand même.

L'ultimatum n'étant pas une solution heureuse, il s'agira d'élaborer ensemble ou chacun pour soi, en fonction de la nature des résistances de chacun, ce qui se cache sous l'angoisse liée à l'engagement.

Photo by Max Bender on Unsplash

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout