• marieclairegolfier

Le "démon de midi"...?

L'homme traverse lui aussi la vie, en se transformant... Le fameux "démon de midi" ou crise de milieu de vie, surgit au milieu du ciel serein de certains couples...il s'invite dans l'histoire de couple, que pouvons-nous en comprendre ?


La crise existentielle de "milieu de vie" mobilise chez l'homme de grandes quantités d'énergie et vient réactiver certains conflits essentiels liés à la mort et à la sexualité.

En effet, la libido reste active, la pulsion ne cesse jamais de "pousser", mais la vie psychique, elle, est temporalisée par les évènements de la vie, du travail, des enfants, du décès des proches...Des angoisses de castration peuvent se réveiller avec le décès du père, avec l'indépendance des enfants, la ménopause de l'épouse, des situations affectives qui peuvent laisser l'homme impuissant et entraîner une stratégie défensive de virilité "phallique", de transgression d'interdits ou au contraire d'inhibition sexuelle importante.


Le "démon de midi" peut également indiquer qu'une "juste distance" est à retrouver dans le couple ; comment entretenir le fait d'être "autre" l'un pour l'autre, lorsque de nombreuses années ont été passées ensemble, que l'homme, par attachement, s'est identifié à la femme, au couple qu'ils forment ?

Et si le démon de midi permettait à l'homme de trouver dans cette voie hors couple officiel, l’objet flambant neuf chargé de rappeler le désir à sa vocation d’altérité ? Il ne s’agirait pas forcément de tromper la lassitude du couple actuel, mais de rouvrir le désir à sa vocation de dégagement vers une altérité.

Quelle que soit la forme prise par le "démon de midi", chaque couple en fera quelque chose, l'inscrira dans son histoire, comme un arrêt brutal, une trahison ? comme une mise en questions possible ? comme un renouveau, une invention du couple à venir ?


Photo de Gary Barnes provenant de Pexels

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout